Anas et Shaymaa, lettre d’amour sous les bombes à Gaza

Anas Al-Yaziji a écrit à sa fiancée tuée lors d'un bombardement israélien. Le corps de Shaymaa Abu Al-Aouf a été retiré des décombres après deux jours de fouilles. Shaymaa « était » étudiante en 3ème année à la faculté de médecine dentaire de l’université d’Al Azhar de Gaza. Elle « avait » 21 ans. Ils devaient se marier prochainement… Peut-être après le Eid.
2021-05-21

partager
| ar
Shaymaa Abu Al-Aouf et Anas Al-Yaziji

« Ok, Shaymaa,

Je t'aime tellement et donc ...
Comme d'habitude, je suis maintenant sous les bombardements, depuis le moment où nous avons raccroché le téléphone, il y a trois jours et cinq roquettes tirées sur la maison de ta famille.

Depuis le dernier essayage de ta robe de mariée et du henné.
Depuis notre dernière conversation et rencontre,
Depuis la fête et les youyous,
Les voisins, les amies et les discussions autour de la date du mariage,
Depuis notre bagarre autour de nos enfants qui viendront, et de ton entêtement...
Je disais : je veux un enfant unique
Et tu répondais : Non, un clan.

***

Je t'aime tellement et donc ...
Je me trouve maintenant sous les bombardements, comme d'habitude,
Mes mains dans les poches et mon esprit est serein
Je te dis : Ô Shaymaa,
Un avion est passé, la cloche et le minaret sont tombés,
Et tu dis : ça va aller, la prière continue de retentir...
Je dis : Ô Shaymaa, ils ont détruit les tours, et tu réponds: ça va aller, les oiseaux sont toujours là..
Je te dis : ils viennent de détruire la fenêtre, et tu réponds : très bien, comme cela la lumière est libre

***

Lire aussi

Je t'aime fort ...
Alors que je suis maintenant sous les bombardements comme d'habitude, et sous la destruction, les hommes d'affaire et les salauds viendront, les conférences vont commencer, ainsi que la vente aux enchères du pays et de ce qui restera d'habitants.
Ils formeront un comité pour la reconstruction et la restauration des tours
et des maisons démolies.

Et notre maison, mon amour, notre petite maison, que nous avons construite pierre par pierre, pour laquelle nous nous sommes surendettés…

Nous nous étions lancés dans des querelles sur la couleur du canapé, la couleur des murs, ou de l'emplacement des vignes dans notre minuscule jardin.

Les rues, les minarets et les jardins seront reconstruits, l'électricité ainsi que les canalisations d'eau seront rétablies

Je dis, maintenant que les bombardements ont cessé : qui va ramener Shaymaa à la vie ? »

 Traduit de l’arabe par Kawthar.. 

Du Même pays: La Palestine

Gaza : Une guerre pas comme les autres

Wissam al-Haj 2021-05-23

Le premier déluge de missiles qui s’est déversé sur les colonies proches de Jérusalem, annonçant le début de la bataille, a été accompagné à son lancement par les acclamations des...